Les meilleures descentes en canoë en Ardèche : du plaisir pour tous !

Les meilleures descentes en canoë en Ardèche.

Faire du canoë sur l’Ardèche est une activité de plein air très agréable, adaptée à tous. Les enfants, les familles, les débutants et plus généralement tous les amateurs de canoë ou de kayak se retrouveront au cœur d’une nature intacte tout au long des gorges. Partez à la découverte des meilleures descentes en canoë sur l’Ardèche, de la plus courte (8 km) à la plus longue (36 km), couvrant l’ensemble des gorges (30 km), en passant par le pont d’Arc.

Le canoë sur l’Ardèche vous garantit de vrais moments de plaisir. Mais savez-vous ce qui vous attend exactement ? Dans cet article, je vais vous détailler ce que vous réservent les différents parcours, afin que vous puissiez choisir l’itinéraire qui vous convient parmi les meilleures descentes en canoë sur l’Ardèche.

Pour commencer, une carte vous donnera un aperçu des circuits, suivie d’une brève présentation de chacun d’entre eux. Puis nous parlerons de la différence entre le canoë et le kayak, des meilleures périodes pour faire du canoë sur l’Ardèche et enfin de la participation des enfants.

Sur la carte sont répertoriés les itinéraires des meilleurs parcours en canoë sur l’Ardèche :

      • noir : circuit de 8 km (le plus court)
      • rouge : 12 km
      • bleu : 24 km
      • vert : 32 km
      • violet : 36 km
      •  

Ce que vous pouvez attendre d’une descente en canoë sur l’Ardèche

Le lieu :

Deux personnes passent sous le Pont d'Arc lors d'une descente en canoë sur l'Ardèche.
©Aigue Vive Ardèche

L’Ardèche, qui doit son nom à la rivière la plus importante du département, fait partie de la région Auvergne-Rhône-Alpes, dans le sud de la France. Si les descentes en canoë et en kayak sont si célèbres ici, c’est qu’elles permettent d’admirer de merveilleux sites naturels, tels que le pont d’Arc, d’une manière amusante et non conventionnelle. De plus, même s’il s’agit d’une région très vallonnée avec plusieurs itinéraires traversant les gorges de l’Ardèche, le canoë y est très facile, ce qui en fait une activité adaptée au plus grand nombre. 

Avec son arche spectaculaire, le pont d’Arc, un rocher qui ressemble à un pont naturellement creusé par la rivière au fil des siècles, affiche des dimensions impressionnantes : 60 m de long et 54 m de haut. Ce site, ainsi que les gorges de l’Ardèche, creusées sur une trentaine de kilomètres dans le plateau calcaire situé entre les communes de Vallon-Pont-d’Arc et de Saint-Martin-d’Ardèche, sont des lieux à voir au moins une fois dans sa vie.

Les descentes en canoë-kayak :

Deux personnes s'amusent pendant leur descente en canoë sur l'Ardèche.
©ALB Canoës Ardèche

Vous pouvez arriver en voiture dans l’une des deux villes de Vallon-Pont-d’Arc ou de Saint-Martin-d’Ardèche. Une fois à la base du prestataire, celui-ci vous fournira l’équipement nécessaire pour votre parcours et vous accompagnera jusqu’au point de départ. La plupart des circuits commencent près de Vallon-Pont-d’Arc, donc si vous réservez auprès d’un prestataire à Saint-Martin-d’Ardèche, vous serez emmené vers le nord.

Une fois au point de départ, le prestataire vous donnera les dernières instructions et vous laissera ensuite partir en complète autonomie. Vous pourrez pagayer à votre propre vitesse et vous arrêter sur une des nombreuses plages bordant la rivière pour vous reposer, pique-niquer ou prendre un bain de soleil. Ainsi, même si vous choisissez le parcours le plus court, vous avez quand même la possibilité de profiter d’une journée entière en pleine nature. Enfin, une fois arrivé à destination, vous serez ramené à votre véhicule.

Choisissez les meilleurs parcours en canoë sur l’Ardèche

Circuits faciles – noir et rouge : 

Un père et son fils mettent leur canoë à l'eau après une pause sur une petite plage le long de l'Ardèche.
©Viking Bateaux Ardèche

Ces deux circuits sont considérés comme faciles car, étant relativement courts, ils peuvent être empruntés même par les plus jeunes et les personnes sans expérience. Le long du parcours, il y a de nombreuses petites plages qui sont parfaites pour une pause agréable au bord de la rivière. Les deux itinéraires se situent en dehors des gorges de l’Ardèche proprement dites.

Le parcours de 8 km (noir) commence à Vallon et se termine à Chames, juste après le pont d’Arc. Le long du parcours, il y a 3 rapides : les Blachas, les Branches et le Charlemagne, ce dernier étant le plus difficile (classe III WW).

Le parcours de 12 km (rouge) commence plus en amont, aux Mazes, et se termine, comme le parcours précédent, à Chames. Le long du parcours, il y a 3 rapides, les mêmes que ceux mentionnés ci-dessus, et 3 « glissières », des toboggans faits pour franchir certaines sections de la rivière. Si vous êtes curieux de voir à quoi ressemblent ces toboggans, vous pouvez les voir ici.

Ces deux parcours ne sont pas les seuls faciles d’accès, il existe également un circuit de 6 km, qui vous permet d’admirer le pont d’Arc.

Circuit intermédiaire – bleu :

Un couple pagaie le long de la rivière lors d'une descente en canoë sur l'Ardèche.
©Aigue Vive Ardèche

Le circuit de 24 km (bleu) est le seul parcours mentionné dans cet article qui ne vous permet pas de voir le pont d’Arc. En effet, il commence exactement là où les deux parcours précédents s’arrêtent, c’est-à-dire à Chames, et se termine à Sauze. Bien que vous ne puissiez pas voir la célèbre arche naturelle sur ce parcours, il en vaut la peine car il s’étend le long des spectaculaires gorges de l’Ardèche. En chemin, vous franchirez 8 rapides. Les plus excitants seront la Dent Noire, en troisième position, puis la Toupine et la Pastière, en sixième et septième positions.

Circuits difficiles – vert et violet :

Un couple profite de sa descente en canoë favorite sur l'Ardèche.
©Viking Bateaux Ardèche

Les descentes considérées comme les plus difficiles sont celles qui sont les plus longues. Cela est dû au niveau d’endurance exigé et non aux difficultés rencontrées le long du parcours. Ainsi, même les débutants en canoë, s’ils sont en bonne santé et en forme, peuvent effectuer ces circuits. Les deux parcours décrits ci-dessous peuvent même être effectués en deux jours. En effet, il est possible de passer la nuit dans l’une des aires de bivouac aménagées dans les gorges (il y en a 2 !) et de finir la descente le lendemain. Une expérience sur deux jours inoubliable et riche en aventures.

Le parcours de 32 km (vert) part de Vallon pour se terminer à Sauze et est la combinaison des parcours de 8 km et 24 km. Des champions de canoë ont réussi à parcourir ce tronçon en moins d’une heure et demie, le record étant de 1 h 28. Cependant, il n’y a aucune raison de se précipiter. Entre rapides et petites plages, vous pourrez passer une ou deux journées magiques en pleine nature. 

Le parcours de 36 km (violet) combine le circuit de 12 km et celui de 24 km. Cette descente, la plus longue existante, est tout indiquée si vous souhaitez vivre une expérience authentique et inoubliable. 8 rapides et 3 « glissières » ponctueront le parcours.

Canoë ou kayak ?

Des canoës et kayaks colorés alignés contre un mur.
Canoë-kayak, kayak ou canoë ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, voici une rapide explication pour ceux qui se poseraient des questions sur la différence entre ces deux types d’embarcation, souvent rassemblées sous le terme de canoë-kayak :

Le canoë est un bateau dans lequel on est en position assise et que l’on dirige à l’aide d’une pagaie avec une pale à chaque extrémité du manche. Dans un kayak, on se tient sur les genoux et on se dirige avec une pagaie simple.

Et voilà, ce n’est pas plus compliqué que cela ! Canoë comme kayak peuvent accueillir 1 à plusieurs personnes, et l’un comme l’autre feront votre bonheur lors de votre descente de l’Ardèche !

Quand faire du canoë sur l’Ardèche ?

Des canoéistes aux abords du rocher de la cathédrale lors d’une descente de l’Ardèche en canoë.
Au printemps, à l’été ou en automne, le rocher de la Cathédrale fait toujours son petit effet © Aigue Vive

La saison du canoë sur l’Ardèche s’étend environ du 1er avril au 30 septembre. 6 mois qui offrent des conditions de navigation variées, pour la satisfaction de tous.

Ce sont les mois de juillet et août qui voient le plus d’amateurs de canoë kayak pagayer joyeusement et plus ou moins habilement dans les méandres de la rivière. En effet, le niveau d’eau permet une navigation facile et agréable, et ce le plus souvent sous un soleil radieux. De plus, en cas de trop forte chaleur, on peut se rafraîchir à loisir en faisant un saut dans l’eau dont la température avoisine les 25° C. Le top pour une activité familiale ou entre amis.

Faire du canoë sur l’Ardèche entre avril et juin, c’est s’offrir une expérience dynamique car de Ruoms à Vogüé en passant par le pont d’Arc et le rocher de la Cathédrale, la rivière est plus tumultueuse et les rapides plus puissants et impressionnants. La période est donc prisée par les sportifs ou les amateurs de sensations qui rêvent d’une descente de l’Ardèche la plus tonique possible. Enfin, septembre est propice aux balades vraiment tranquilles, dans un superbe paysage automnal.

Y a-t-il un âge minimum pour faire du canoë sur l’Ardèche ?

Deux enfants et leur père s’amusent lors d’une descente en canoë sur l’Ardèche.
Le canoë sur l’Ardèche est une activité à faire à tout âge © ALB Canoës

Oui ! Si vous planifiez une sortie canoë dans les gorges de l’Ardèche avec votre famille et voulez louer des embarcations pour passer la journée sur la rivière par exemple, sachez que les enfants de moins de 7 ans ne peuvent faire la descente de l’Ardèche que s’ils sont accompagnés par un moniteur diplômé. Par ailleurs les mineurs ne sont pas autorisés à naviguer seuls.

Mis à part cet âge minimum, il n’y a pas de restriction particulière pour la descente de l’Ardèche pour les enfants. Tous les parcours, quelles que soient leur longueur et leur durée, leur sont accessibles. Bon à savoir : certains prestataires permettent aux jeunes de 7 à 12 ans de prendre place au milieu du canoë, entre deux adultes, pour une descente encore plus sécurisée.