Apprendre à skier : ai-je (encore) besoin d’un cours de ski ?

On ne va pas tourner autour du pot, la réponse est oui. Peu importe votre niveau de ski, sachez qu’un cours vous aidera quoi qu’il arrive à progresser, à prendre de l’assurance et à aller toujours plus vite.

L’équipe d’experts de CheckYeti vous explique pourquoi non seulement les débutants mais aussi les skieurs déjà expérimentés ou même experts peuvent toujours tirer profit d’un cours de ski.

La bonne technique dès le début : La meilleure façon de réussir

Une monitrice enseigne le ski à un débutant.
Les moniteurs de ski aident les débutants à acquérir une bonne technique

Lorsque vous débutez le ski, le soutien professionnel d’un moniteur de ski est vraiment essentiel.

Laisser faire les pros

Même s’il y a dans votre cercle d’amis des skieurs passionnés qui meurent d’envie de vous transmettre leur science, faites confiance aux experts, surtout à l’aube de votre carrière de skieur.

Apprendre en autodidacte ou avec des amis, c’est risquer de prendre de mauvaises habitudes en termes de mouvements ou de technique qui peuvent se révéler extrêmement difficiles à perdre par la suite. Vraiment, autant apprendre correctement dès le départ.

Structure et méthode

Par ailleurs, en plus de leurs années d’expérience, les moniteurs de ski ont la formation didactique nécessaire pour enseigner les bases du ski. Les leçons sont structurées de façon méthodique et, dès le début, l’accent est mis sur le travail de séquences de mouvements élémentaires.

Essentielle sécurité

Enfin – et c’est évident -, la sécurité joue également un rôle important dans le ski. Les moniteurs de ski sont formés pour transmettre les règles fondamentales de sécurité, ce qui aide à prévenir les accidents et à acquérir de bonnes habitudes pour partager les pistes.

La joie partagée est une joie décuplée : Les avantages d’un cours collectif

Les participants à un cours de ski.
Le cours collectif est bien souvent une expérience très conviviale

Tous ensemble

En cours de ski collectif tout le monde est dans le même bateau, car les groupes sont constitués en fonction de l’expérience des skieurs. C’est une façon de s’assurer que le rythme et le niveau conviennent à tous les participants et que personne ne se sente dépassé. L’avantage de débuter complètement le ski, c’est qu’on est sûr d’être dans le bon groupe !

Échanges ou challenges : tout est bon pour progresser

Les cours en groupe ont également l’avantage de permettre aux participants d’échanger des idées et leurs expériences. Les plus compétiteurs pourront se mesurer les uns aux autres à l’occasion de petites courses ou challenges qui sont aussi une bonne façon de progresser.

Le temps passé sur le télésiège, tout comme le déjeuner au restaurant d’altitude, est une occasion supplémentaire d’échanger et de nouer des relations avec les autres participants et le moniteur. Les cours de ski ne sont pas seulement le lieu d’apprentissage d’une technique. Ils sont aussi propices aux rencontres sympathiques et aux moments de franches rigolades. Conquérir les pistes avec des gens que l’on apprécie a une saveur différente !

Ne pas s’en faire une montagne : Dépasser sa peur avec l’aide du moniteur

Un moniteur de ski aide son élève à prendre de l’assurance sur les skis.
Les moniteurs sont là pour conseiller leurs élèves et leur apprendre les bons gestes

Tous les skieurs sont concernés

À tout moment de sa progression le skieur peut être confronté à des peurs ou des appréhensions. On peut avoir peur de se tenir debout sur ses skis, être inquiet de réussir à descendre du télésiège ou avoir des sueurs froides à l’idée de skier pour la première fois sur une piste noire.

  • Bref, ça peut vous tomber dessus à tout moment mais les moniteurs de ski connaissent les craintes de leurs protégés et savent comment les aider à les dépasser.

    En parler pour avancer

    Discutez de vos appréhensions avec votre moniteur de ski soit au début de votre cours, soit après quelques heures de travail ensemble. Cela lui permettra de savoir comment orienter son cours afin de vous aider à progresser et à dépasser vos peurs, petit à petit. Le but ultime étant que rien ne s’oppose à ce que vous vous amusiez sur les pistes.

    Casser les blocages

    Des blocages ou des angoisses peuvent survenir en particulier à la suite d’un accident de ski ou après une longue période sans skier. Et même les meilleurs skieurs peuvent peiner à retrouver le plaisir de glisser et leur assurance – voire leur insouciance – sur la piste.

    Dans ce cas, il est particulièrement utile de travailler avec un moniteur de ski qui favorisera le meilleur retour possible sur les pistes. Il aidera à dégripper les mécanismes rouillés et à réveiller les automatismes oubliés. Objectif : retrouver de l’assurance et surtout le bonheur de skier.

    Apprendre des meilleurs : Perfectionner sa propre technique

    Un skieur sur une piste de slalom.
    Un entraînement au slalom par exemple permet d’affiner encore plus sa technique

    Même Marcel Hirscher, Lindsey Vonn et les meilleurs skieurs de la planète ne la maîtrisent jamais complètement et doivent travailler quotidiennement pour essayer de l’atteindre. Nous parlons bien de la technique parfaite. Et que l’on soit champion de ski ou amateur, le travail technique est la clé d’une descente réussie et effectuée en sécurité.

    Demander le regard d’un pro

    À moins d’être doué de bilocation, vous n’avez pas vraiment la possibilité de vous observer vous-même sur les skis. C’est pourquoi vous avez tout intérêt à travailler avec un moniteur qui pourra poser un regard de professionnel sur votre façon de skier et vous donner des conseils ciblés pour vous améliorer.

    Se mettre à la page

    Pour ceux qui veulent reprendre le ski, un cours consacré à la technique est une bonne façon de se remettre idéalement sur les rails. En effet au cours des dernières années, le matériel (par ex. les skis paraboliques ou les chaussures) n’a cessé d’évoluer, et la technique qui va avec également.

    Avec l’aide d’un moniteur de ski et un peu de pratique, même les « nouveaux » débutants s’habitueront rapidement aux nouvelles conditions et retrouveront leur niveau.

    Bons plans : Les moniteurs de ski vous disent tout

    Un skieur seul sur une piste.
    Les moniteurs de ski connaissent les pistes les moins fréquentées

    Même ceux qui viennent tous les ans dans la même station et croient connaître par coeur le domaine et les pistes peuvent faire de nouvelles découvertes et apprendre des secrets d’initiés. Comment ? Grâce à un cours de ski.

    Profiter des pistes…

    Les moniteurs de ski connaissent généralement la station comme leur poche et, dans un cours de ski, révèlent parfois où se trouvent les pistes les moins fréquentées ou le meilleur moment pour prendre certaines remontées mécaniques. Ainsi, les participants d’un cours de ski peuvent faire leurs premiers virages sur une piste fraîchement entretenue et passer la journée à skier sans avoir à faire la queue dans les remontées mécaniques.

    … et de la vie !

    Mais les moniteurs de ski ne sont pas seulement des experts dans le domaine des pistes et des remontées mécaniques, ils ont aussi en général les meilleurs conseils à donner pour s’amuser en marge des cours de ski.

    Donc si vous voulez savoir où l’on mange la meilleure matouille de la région, si vous voulez connaître les endroits les plus photogéniques pour alimenter votre compte Instagram ou bien si vous voulez tout savoir sur les dance floors du coin, inscrivez-vous à un cours de ski !

    Élargir son horizon : Se faire plaisir en dehors des pistes

    Trois skieurs gravissent une montagne à ski.
    Une randonnée à ski permet de découvrir la montagne différemment

    Si vous avez déjà un excellent niveau de ski ou si vous souhaitez tout simplement découvrir un nouveau sport d’hiver, renseignez-vous sur les activités tendance de l’hiver qui vient. Le snowboard ou le splitboard peuvent être une alternative intéressante au ski alpin.

    Le ski de fond a également connu un bel essor ces dernières années et fait partie des sports d’hiver les plus abordables, l’accès aux pistes étant généralement gratuit. Les accros à l’adrénaline en auront pour leur argent en essayant l’escalade sur glace ou le snowbike.

    Une belle façon de faire des découvertes sans lâcher les skis est une randonnée à ski. Contrairement au ski de piste, vous vous dirigez vers le sommet skis aux pieds et non pas transporté par un télésiège. Outre les calories que vous brûlez – environ 700 par heure -, vous profiterez à l’arrivée d’un superbe panorama qui sera d’autant plus beau que vous l’aurez mérité.

    Découvrir des offres de ski de randonnée à Val Fréjus >

    Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter un excellent cours de ski !

     

    Marie-Liesse de CheckYeti

    La première neige a ce pouvoir magique de réveiller la petite fille qui est en moi, et à peine commence-t-elle à tomber que je ne pense plus qu’à une chose : chausser les skis ou le snowboard pour dévaler les pentes enneigées.